ACTUALITES

DEMANDER

 
 

09 Mars 2017

« The Forklift » de 1917 à 2017 – CLARK Material Handling Company fête les 100 ans du chariot élévateur

Un siècle d’histoire

Duisbourg, mars 2017. CLARK célèbre en 2017 le 100ème anniversaire du chariot élévateur. Depuis l’invention en 1917 du premier chariot industriel à moteur à combustion interne par l’Américain Eugene Bradley Clark, « The Forklift » fait partie des principaux fournisseurs de logistique interne des entreprises, avec des produits et services exceptionnels. L’entreprise CLARK Material Handling Company, active au niveau international, propose à ses clients et revendeurs une gamme complète de chariots à contrepoids à motorisation thermique et électrique et d’équipement de magasinage. Outre la gamme de matériels, le catalogue de services et de pièces de rechange a également connu un développement renforcé ces dernières années. Pour le lancement des commémorations de l’année 2017, CLARK présente une Édition Centenaire de la série C20-35 à moteur thermique. CLARK présentera cette édition spéciale avec des capacités de charge de 2,0 à 3,5 tonnes en direct à l’occasion du salon LogiMAT de Stuttgart, du 14 au 16 mars 2017 (hall 6, stand 6F41).

 

L’HISTOIRE DE CLARK

Le Tructractor : retour sur l’année 1917
À tâche pratique, solution pratique. Cette solution parcourt tel un fil rouge les 100 ans d’histoire de la technique de transport CLARK, qui commença il y a 100 ans dans l'entreprise d’Eugene Bradley Clark située à Buchanan, dans l’État américain du Michigan. L’ingénieur en construction mécanique et entrepreneur y fabriquait des forets pour le secteur ferroviaire ainsi que des jantes en acier et des essieux pour automobiles, et se posa la question de l’efficacité : comment puis-je déplacer des matériaux d’un point A à un point B plus rapidement, plus économiquement et sans force musculaire ? Concrètement, il s’agissait de transporter du sable et de lourdes billettes d'acier sur le site de l’usine. L’équipe de CLARK construisit un chariot à plate-forme avec bac de charge pour des charges allant jusqu’à deux tonnes. Faits remarquables : la direction était inversée et il n’y avait pas de frein – mais le véhicule, nommé « Tructractor », remplissait son office. En 1920, il fut suivi par le « Truclift », le premier chariot à moteur à essence, avant que CLARK ne lance en 1928 le « Tructier », le premier chariot élévateur à système de levage hydraulique.

« CLARK » et « Chariot élévateur » – un synonyme
En 1942, l’efficacité des entraînements était un sujet brûlant. CLARK construisit le Carloader, le premier chariot élévateur électrique, capable de fonctionner pendant tout un quart de travail. En 1943, l’entreprise fut la première du secteur à apposer des autocollants d’avertissement et de sécurité sur ses véhicules. La popularité de l’entreprise était telle que « CLARK » devint un synonyme de « chariot élévateur », et domina le marché des chariots de manutention pendant les années 1950 et 1960. Pas question pour autant de ralentir le rythme des innovations : en 1952, CLARK intègre dans son catalogue des programmes de formation des conducteurs. C’est une première. Avancée technique en 1956 : CLARK développe le premier mât imbriqué en double T. Cette conception innovante améliore énormément la stabilité du mât. Puis coup double en 1967 : CLARK est encore le premier du secteur à introduire des barres de toit en série pour les appareils à poste de conduite assis. Par ailleurs, le TW, premier chariot électrique à trois roues à haute manœuvrabilité, est développé et commercialisé. En 1976, CLARK produit son 500 000ème chariot élévateur – le cap du million est franchi en 1997.

 

L’AVENIR DE CLARK

Une poursuite de la croissance en 2017
« Sur les plus de 1,3 million de chariots produits par CLARK depuis 1917, une bonne moitié est encore en service aujourd’hui. Ceci souligne notre ambition d’offrir non seulement le meilleur rapport prix-performance, mais aussi les chariots les plus robustes du marché », déclare Stefan Budweit, Directeur des ventes de CLARK Europe GmbH. Le principe « Built to Last » est encore valable aujourd’hui, et a permis à la CLARK Material Handling Company de retrouver sa place dans le Top 10 mondial des fabricants de chariots. Intégré depuis 2003 sous le toit de l’entreprise-mère sud-coréenne Young An, le réseau de distribution de CLARK regroupe plus de 550 revendeurs dans plus de 100 pays sur tous les continents. Les affaires de CLARK sont menées depuis quatre établissements principaux répartis dans le monde entier. CLARK Europe GmbH approvisionne la région Europe, Moyen-Orient et Afrique avec environ 180 revendeurs.

Élargissement de la gamme à l’équipement de magasinage
« L’histoire de l’entreprise CLARK reflète la réussite du développement continu du chariot élévateur et de son adaptation aux exigences de différents secteurs et marchés », souligne Rolf Eiten, Directeur de CLARK Europe GmbH. Il cite en exemple les différentes séries de chariots élévateurs avec des capacités de charge de 1,3 à 8 tonnes. « L’élargissement de la gamme CLARK aux transpalettes et aux gerbeurs électriques, aux chariots à mât rétractables et aux tracteurs électriques est une illustration de l’objectif déclaré de CLARK : anticiper les tendances et répondre aux besoins du marché – ceux des clients finaux comme des revendeurs. » La gamme CLARK Compact Range lancée à l’automne 2015 pour le marché de masse a par exemple été très bien accueillie. La nouvelle génération CLARK comprend les gerbeurs électriques avec une capacité de charge de 1,0 à 2,0 tonnes ainsi que les transpalettes électriques avec une capacité de charge de 1,5 à 2,0 tonnes avec et sans plateforme avec des vitesses de pointe jusqu'à 12 km/h. Comme l’indique Rolf Eiten : « Nous élargirons notre offre d’équipement de magasinage pour intégrer de nouveaux appareils de manière ciblée. »

Nouveaux appareils et clients très satisfaits
Actuellement, les nouveaux chariots à mât rétractable CLARK SRX14 et SRX16 (48 volts) avec des capacités de charge de 1,4 à 1,6 tonnes et des hauteurs de levage jusqu’à 10,5 mètres font également parler d’eux. « Ils se sont très bien établis sur le marché, et les retours sont largement positifs », résume Rolf Eiten un an après leur lancement. « Avec de nouveaux développements ciblés et des optimisations et ajouts ponctuels à nos groupes de produits existants, nous touchons le cœur du marché. C’est ce que montre aussi la nouvelle série de chariots CLARK GTS20-33 D/L. » Pour le marché de masse également, CLARK développe actuellement de nouveaux chariots à motorisation thermique avec des capacités de charge de 2,0 à 3,5 tonnes. Pour Rolf Eiten : « Il s’agit d’une génération entièrement nouvelle, pas d’un simple lifting. » Dans un avenir proche, CLARK poursuivra la commercialisation de nouveaux chariots électriques à trois et quatre roues (48 volts). « Aujourd’hui comme hier, le marché toujours croissant des appareils électriques offre des opportunités considérables. »

Perspectives stratégiques pour l’année 2017
Au niveau de la stratégie de distribution, CLARK Europe GmbH compte parmi ses priorités « le développement du réseau de revendeurs et le renforcement de notre présence dans l’ensemble de la région ». Le site européen central de Duisbourg, avec sa surface d’exploitation de 15 000 m², constitue le point de départ d’une croissance réfléchie et organique. Par rapport à 2014, CLARK dispose de nombreuses possibilités, avec des surfaces d’administration et de formation, un atelier et un entrepôt de pièces de rechange et de chariots contenant un stock de plus de 150 appareils. « Ces dernières années en particulier, nous avons pu marquer des points durables dans le domaine du service client, de la disponibilité et de l’assistance technique », indique Rolf Eiten, Directeur de CLARK. « Le développement de l’activité de pièces de rechange et le programme Totalift avec des pièces de rechange CLARK et des pièces de rechange pour les fabricants tiers avec qualité d’origine abritent encore un potentiel considérable. »

Célébration de l’anniversaire à Lexington, Kentucky
En mai 2017, des collaborateurs de CLARK issus du monde entier se réuniront au siège américain historique de l’entreprise, à Lexington dans le Kentucky, pour célébrer ensemble le long chemin parcouru depuis la petite entreprise jusqu’à la marque de chariots mondialement connue. Le lieu choisi pour cette célébration n’est pas seulement marqué par l’histoire : il porte aussi l’avenir de l’entreprise. CLARK Material Handling accroît actuellement sa production sur son site historique de Lexington de 200 pour cent. Dès mai 2016, l’entreprise a commencé la production du très apprécié chariot électrique à quatre roues ECX et du chariot électrique à trois roues TMX, qui étaient auparavant produits dans l'usine de San Luis Potosi. Les séries de modèles CLARK NPX, ESX, PWX et HWX continueront d'être fabriquées à Lexington. Cette expansion s'entend comme une première étape dans l'activité CLARK globale en Amérique du Nord, au Brésil et en Europe, qui devra s'achever en 2020 et qui se base sur un facteur d'accroissement des capacités de production de 1,5. Pour Dennis Lawrence, PDG de CLARK Material Handling Company : « L'extension des sites de production en Amérique du Nord renforce encore plus la position de CLARK, offre à ses distributeurs et utilisateurs une certaine sécurité pour l’avenir et fournit des opportunités d'emploi pour les employés spécialisés locaux. »

 

Galerie

54-001-factory
Logo-100th-Final
Slogan-Centennial-english-para-blanco
Spotlight January 2017 v2-Poster

Imprimer